^

    Revenir au Sommaire général du Site

Publication : Edmond Gundermann /Orange.fr

 

GENS de HASPELSCHIEDT avant 1901

 

Cliquer sur →→→ Table alphabétique

 

Lors du premier contact, lire ci-après la présentation de cette généalogie. Les visiteurs avertis cliquent directement sur l'Index bleu ci-dessus.

 

Pourquoi avoir limité ce fichier à l’an 1900 ? Parce que les données généalogiques datant de moins de 100 ans sont interdites de publication !

 

Pour constater le fonctionnement des liens de navigation, voici 2 tests de familiarisation :

1.) Cliquer sur ce nombre souligné  11   (= fiche n° AZ_11)  pour voir la fiche d'une personne qui s'est mariée deux fois.
Pour revenir ici, on cliquera sur : "Retour début"
  à droite, dans la  "fiche AZ_11" .

2.) Cliquer sur 17  (= Fiche n° AZ_17) pour voir les 3 enfants d'une même famille entre deux traits rouges : fratrie présentée dans l'ordre des naissances.
Pour revenir ici, on cliquera sur le lien Retour Début
qui se trouve à droite, dans la "fiche AZ_19".

 

_______________________________________________________________________________________
Numérotation  AZ…  (en vert)
dans le coin supérieur gauche de chaque fiche

Chaque individu recensé occupe une fiche signalétique de 6 à 10 lignes. La numérotation s’étend de   AZ 1   à    AZ 4831
  Pourquoi « AZ… » ? Parce que le classement informatique ne doit pas commencer par un chiffre !  

Les familles sont classées par ordre alphabétique.

En cas de remariage, c’est le patronyme de l’épouse qui prévaut dans le classement alphabétique des groupes d’enfants.
Les enfants nés de mêmes parents sont toujours regroupés
entre deux lignes horizontales rouges.

 
Les fratries sont présentées dans l’ordre chronologique des naissances.
______________________________________________________________________________________

Légende relative aux couleurs des fiches individuelles :

Le surlignage vert concerne :
           - le No de fiche,
                      - le nom de l’individu
                               - si possible, la profession                                     
                                        - et, si possible, l’âge atteint.

Le surlignage jaune de gauche
facilite la recherche vers les ascendants.

                                                                                 Le surlignage jaune,
à droite des épouses
   
                                                                              facilite la recherche vers les descendants

                            Le surlignage bleu fait ressortir les mariages

Règle générale - Cliquer sur des numéros soulignés pour atteindre et afficher la fiche des ascendants, descendants ou conjoints désignés par ces numéros.
_______________________________________________________________________________________

 

Recadrage


Dans ce dossier sont recensés les naissances, les mariages et les décès de toute la communauté du village de Haspelschiedt (Moselle) avant 1901. Soit plus de 4800 fiches individuelles classées dans l’ordre alphabétique des patronymes.

La recherche des fiches individuelles se fait comme dans un dictionnaire. Ex : pour trouver des "Bittel" cliquer sur Bib. Attendre que le fichier commençant par ‘’Bib’’ soit à l'écran, puis faire glisser l'ascenseur de droite  jusqu'à ‘’Bittel’’.

Pour élaborer un arbre généalogique il est conseillé de commencer en fin de série d'un patronyme et de remonter successivement vers les ascendants au moyen des liens prévus à cet effet dans les fiches. Exemple indicatif : ‘’1234 << ascend.<<’’ (NB Ce modèle est inerte ; donc ne pas cliquer dessus.)

Table alphabétique (de A à Z) Cliquer sur les lettres soulignées

 

 

N.B. Pour quitter les fiches individuelles et revenir à la table alphabétique de cette page, on clique sur un lien "Retour Index" au sein des fiches. On trouvera de tels "liens" en-dessous du N° des fiches des personnes mariées ou au début des fratries.

 

Pour remonter au haut de toute page ou au début d’un fichier, utiliser la flèche minuscule du clavier numérique  
ou la flèche 
de la 1ère rangée des touches numériques de certains modèles d’ordinateurs.    

 

 

En savoir plus…

 

Genèse -Ce document recense notamment les naissances, mariages et décès enregistrés depuis la création de l'état civil en 1792 jusqu'à l'an 1900. Il a fallu consulter plusieurs centaines de registres, soit aux Archives Départementales de la Moselle, soit en Mairie de Haspelschiedt.
Mes travaux sont référencées en tant que : "
Rech.- E.G.> Reg. d’ét. civil  avt 1901".
Cela a occasionné plusieurs années de recherches, de classement et de saisies au clavier de l'ordinateur. Des erreurs de transcription peuvent s'être produites. Veuillez signaler toute anomalie au moyen de l'adresse indiquée plus haut.
Il faut savoir que les registres religieux de la paroisse de Haspelschiedt sont manquants, probablement détruits en 1944 à Metz, où ils étaient entreposés alors que le village était évacué pendant toute la guerre. Cette absence de registres paroissiaux antérieurs à 1792 est fortement préjudiciable à la recherche généalogique.
Cependant, feu M. Ernest Meyer, a pu retrouver certaines données en consultant  les archives paroissiales de Schorbach, l'ancienne paroisse-mère de Haspelschiedt. Il m'a aimablement confié le résultat de ses recherches pour que j'en fasse une synthèse informatique qui a été déposée aux Archives Départementales. Ces éléments figurent dans ce document, référencés en tant que  "
Rech.- E.M.> Reg. paroiss. avt 1792".

Téléchargements - Pour réduire la durée des volumineux téléchargements, le présent document informatique d'environ 28 MO (méga-octets) a été subdivisé en 40 fichiers, selon l'index alphabétique ci-dessus. Malgré cette précaution, le passage d'un fichier à un autre reste lent. Durant les téléchargements il faudra donc patienter quelque peu, parfois au-delà 20 secondes. De telles attentes sont toutefois infimes par rapport au travail qu'exigeraient des recherches personnelles dans les registres.
N.B. On peut juger de l'état d'avancement d'un téléchargement en observant la bande-témoin qui s'allonge progressivement au bas de l'écran. Quand deux ou plusieurs fichiers sont entièrement chargés, le passage de l'un à l'autre est quasiment instantané.        NB – Les ordinateurs récents sont plus puissants et plus rapides que celui dont disposait l’auteur de ces lignes.

-
Ce document généalogique se caractérise par plusieurs originalités :

- Une fiche signalétique la plus complète possible pour chaque individu, y compris pour les enfants morts jeunes.

- Des fiches standardisées à la manière d'une base de données ou d'un catalogue facilitent la recherche des renseignements.  Les éléments de même nature se retrouvent toujours aux mêmes emplacements. (Ex. père, mère, liens en direction des ascendants ou des enfants, etc.) Toute rubrique vide atteste du fait que les actes consultés ne fournissent aucun renseignement en la matière. C'est par exemple le cas des dates de décès des personnes émigrées aux États Unis.
Remarque - Pourquoi avoir fait précéder les numéros des fiches par les lettres AZ ?   Parce que ce sont des "signets" (langage informatique) et que de tels signets ne peuvent pas commencer par un chiffre.  Comme les fiches couvrent tout l'alphabet, les lettres AZ conviennent bien pour précéder les numéros.  

- La juxtaposition des frères et sœurs et leur ordonnancement chronologique balisé par deux traits (rouges) restituent une image fidèle et complète de la composition des familles. 

- Les variantes orthographiques des patronymes ont été fidèlement retranscrites. L'orthographe des noms a parfois varié d'un acte à l'autre pour un même individu.

- Le classement orthographique a été fait en fonction de modèles patronymiques virtuels, tout en conservant les disparités des actes de l’état civil.

Pour un patronyme donné on trouve parfois des orthographes changeantes. Ex. : Oster, Oester ; Biache, Biasch, Piage ; Muller, Müller, Miller ; Maschino, Magino, Maginot, Mageno ; Kriegel, Kryell…Ces patronymes ont été classés selon les « modèles » les plus fréquents : Oster, Biache, Muller, Maschino, Kriegel.
L'exemple de Kryell Balthazar est significatif : il a lui-même signé "Kriegell" dans un acte où il est enregistré en tant que "Kryell".
Les noms comportant un "u" ont parfois été écrits phonétiquement, selon les usages du patois local. C'est la cas des Muller enregistrés Miller, ou des Wurtz enregistrés Wirtz... 

- La prééminence a été accordée aux mères dans la combinaison d'un classement général strictement orthographique et d'un classement chronologique des enfants d'une même fratrie. 
Il s'agit d'une codification, non affichée à l'écran, permettant à l'ordinateur de faire automatiquement la distinction entre les hommes homonymes grâce aux noms de jeunes filles des épouses.

- L'introduction de plusieurs milliers de liens permet de naviguer facilement entre les fiches parentes des filiations ascendantes ou descendantes ou encore des conjoints.

Pour suivre les filiations ascendantes et descendantes, ou bien les alliances entre conjoints, on clique sur des liens (des nombres soulignés) qui permettent de naviguer parmi les fiches.  
En cliquant sur un lien, la fiche correspondante s’affiche automatiquement à l’écran, quelle que soit sa situation dans le classement alphabétique. Cela permet une navigation commode notamment entre les conjoints dont les fiches se trouvent le plus souvent classées loin les unes des autres.  

Les liens "Retour Index"
permettent de quitter les fiches individuelles pour revenir aux index ci-dessus. On repérera ces liens en-dessous des numéros "AZ...." des fiches.


Au sein d'une fratrie, seul le premier-né et/ou les individus mariés sont pourvus de liens pour remonter vers les ascendants. Les individus sans filiation descendante (les célibataires ou enfants morts jeunes, les personnes ayant quitté Haspelschiedt, émigrés) ne sont donc pas pourvus de liens ascendants, s'ils ne se trouvent pas en tête de liste d'une fratrie. 

Cliquer sur ce nombre 13  pour voir comment est disposée la fratrie de AZ_13 à AZ_16.  
Pour revenir ici, cliquer sur le lien souligné  Retour Début dans la fiche AZ_16

 

Documents consultés

En plus des sources déjà citées il convient de préciser quelques autres références :  

 

- « MJM » pour des renseignements trouvés dans le livre de Marie-Jeanne MARCHAL  « Viva America »  qui recense des émigrés mosellans partis aux Etats Unis au 19ème siècle. (Cercle Généalogique de la Moselle 57070 St Julien lès Metz)

 

- Jean FLEURY « Lorrains émigrés en Amérique de 1815 à 1875 » (Cercle Généalogique de la Moselle 57070 St Julien lès Metz)

- Lowell KUNTZ, citoyen US, qui m’a aimablement fourni des renseignements complémentaires sur ses ancêtres Kuntz / Muller partis de Haspelschiedt.

- Richard KRACKENBERGER, citoyen US, pour des renseignements complémentaires qu’il m’a communiqués concernant sa famille alliée à des ancêtres Maschino partis de Haspelschiedt.
 Site Internet : rlkrackenberger@sbcglobal.net


- Mireille MAIRE née BRONNER, pour des renseignements complémentaires trouvés sur son site généalogique relatif à ses ascendants Lang / Maschino originaires de Haspelschiedt
Site : http://www.chez.com/maire 

Document informatique publié en avril 2003.
Il a été réactualisé plusieurs fois par la suite.
Edmond Gundermann